Critères de qualité environnementale pour les composés traces organiques dans les eaux de surface

Critères de qualité environnementale pour les composés traces organiques dans les eaux de surface

La présence de nombreux polluants susceptibles de nuire aux organismes aquatiques et donc à l’équilibre écologique de leurs milieux de vie est régulièrement détectée dans les eaux suisses. Pour évaluer la qualité de l’eau, des valeurs de référence sont déterminées à l’échelle européenne sur la base d’études d’écotoxicité. Ces concentrations, en dessous desquelles aucun effet néfaste n’est attendu, sont appelées normes de qualité environnementale dans l’Union européenne et critères de qualité environnementale en Suisse. Elles ne sont pas encore prises en compte par la législation suisse mais devraient bientôt l’être.

Les critères de qualité environnementale sont déterminés à l’aide de modèles d’évaluation du risque à partir des effets observées chez des organismes exposés de façon aiguë ou chronique aux substances concernées.

Le Centre Ecotox a établi des critères de qualité environnementale pour de nombreux polluants en s’appuyant sur les recommandations du
Guide technique européen pour la détermination des normes de qualité environnementale. Ces critères de qualité et les données écotoxicologiques qui ont servi à les établir ont été vérifiés et validés par des pairs et experts indépendants en s’assurant de leur fiabilité et de leur pertinence.

Propositions de critères de qualité du Centre Ecotox pour une sélection de substances
Méthode d’établissement des critères de qualité environnementale

Le Centre Ecotox entretient des échanges de données et d’informations avec plusieurs pays de l’Union européenne au sujet des valeurs écotoxicologiques et des critères de qualité qui en sont tirés. Cet effort de concertation vise à faciliter une harmonisation des critères de qualité et à éviter les travaux redondants. Deux cadres internationaux sont particulièrement importants dans ce domaine.

1) Dans le groupe de travail „
Working Group on Chemicals“ de la directive cadre sur l’eau de l’Union européenne, les états membres élaborent des critères de qualité environnementale pour les substances prioritaires avec la participation d’organisations non gouvernementales (ONG) et autres groupes d’acteurs. Trente substances sont actuellement en cours d’évaluation pour venir compléter la liste des 45 substances prioritaires déjà définies au niveau de l’UE. Parmi elles, 6 composés particulièrement pertinents pour la Suisse sont actuellement étudiés par le Centre Ecotox : notamment le 17-alpha-éthinylestradiol, le 17-bêta-estradiol, le diclofénac, l’ibuprofène et le triclosan.

2)  Dans des rencontres informelles multilatérales, les états membres de l’Union européenne peuvent échanger leur expérience et élaborer des stratégies communes pour définir des critères de qualité pour des polluants précis. Cette forme de collaboration permet de mieux prendre en compte des substances d’intérêt national qui n’apparaissent pas dans les priorités fixées au niveau européen.

 

Contact

Dr. Marion Junghans
Dr. Marion Junghans Envoyez un message Tel. +41 (0) 58 765 5401
Dr. Robert Kase
Dr. Robert Kase Envoyez un message Tel. +41 (0) 58 765 5197