Combinaison de l'ozonation et du charbon actif pour le traitement des eaux usées

Combinaison de l'ozonation et du charbon actif pour le traitement des eaux usées

De nombreuses stations d'épuration suisses (STEP) sont actuellement transformées ou en voie de l'être pour accueillir de nouveaux équipements permettant d'améliorer l'élimination des micropolluants à leur niveau. Deux techniques sont alors envisagées : l'ozonation et le traitement au charbon actif. De nouvelles études sont en cours dans trois stations (STEP de Glarnerland, de ProRheno et d'Altenrhein) pour évaluer les avantages et performances d'une combinaison des deux. Les recherches visent notamment à estimer si un post-traitement au charbon actif permet d'éliminer les sous-produits de réaction de l'ozonation. Le devenir des polluants au cours des différentes étapes d'épuration est étudié d'une part par l'Eawag par voie analytique (screening non ciblé (non-target screening) et recherche de composés suspects (suspect screening)) et d'autre part par le Centre Ecotox par le biais de bioessais. La direction du projet a été confiée à Christa McArdell (Eawag, département de Chimie de l'environnement).

Essais utilisés