Situation de la Suisse par rapport aux nouvelles substances prioritaires de la directive cadre européenne sur l’eau

Situation de la Suisse par rapport aux nouvelles substances prioritaires de la directive cadre européenne sur l’eau

En janvier 2012, la Commission européenne a proposé de rajouter 15 composés à la liste des substances prioritaires devant être surveillées dans les eaux de surface de l’Union en application de la directive cadre sur l’eau. Pour la première fois, des principes actifs de médicaments sont représentés. Le Centre Ecotox est chargé d’évaluer la gravité de la pollution des eaux suisses par ces composés. Dans un premier temps, les niveaux d’exposition seront estimés à partir des données environnementales existantes. Dans un deuxième temps, ces données d’exposition seront comparées aux critères de qualité environnementale proposés par l’UE – et adaptés au besoin - afin de définir les priorités d’action en Suisse. L’évaluation d’une série d’autres substances préoccupantes pour les eaux suisses est également prévue dans ce projet. Inversement, les priorités d’action ont déjà été déterminées pour les composés médicamenteux dans une étude précédente (Rapport Système d'évaluation).