Retour
La faune du sol aime l'humidité

22. mai 2018, Catégorie: Bodenökotoxikologie

La faune du sol aime l'humidité

Le test bait lamina est une méthode éprouvée d'évaluation de la qualité du sol sur le terrain. Le Centre Ecotox a étudié la relation entre l'humidité du sol et les résultats du test afin de le rendre plus facilement interprétable et donc accroître son intérêt pour les analyses de routine.

Le test bait lamina est un test simple et fonctionnel qui permet de mesurer la qualité du sol à travers l'activité alimentaire de sa faune. L'appétit des invertébrés comme par exemple les lombrics, les enchytrées (vers blancs), les collemboles et les acariens est alors évalué de façon globale. Pour ce test, des bâtonnets en plastique perforés sont remplis d'appât organique et enfoncés dans le sol ; au bout d'un temps défini, la part d'appât qui a été consommé est déterminée. Le test peut être utilisé directement sur le terrain afin d'évaluer l'impact des polluants ou pour la surveillance à long terme de la qualité biologique du sol. En effet, les nuisances telles que la pollution chimique ou le compactage du sol peuvent réduire l'activité alimentaire de la faune édaphique. D'un autre côté, cette activité peut également être influencée par d'autres facteurs tels que l'humidité du sol, ce qui peut rendre l'interprétation des résultats difficile. Toutefois, peu de données sont actuellement disponibles à ce sujet. 

Des tests de laboratoire en conditions contrôlées

Pour améliorer l'interprétabilité des résultats et donc l'utilité du test pour les applications pratiques, le Centre Ecotox a étudié de façon systématique les relations entre l'humidité du sol et le taux d'alimentation des collemboles, des lombrics et des enchytrées, trois groupes d'organismes typiques du sol. « Pour pouvoir évaluer chaque espèce séparément et bien contrôler les conditions expérimentales, nous avons effectué les essais au laboratoire avec un sol standardisé, explique Gilda Dell'Ambrogio. Nous avons déterminé le nombre d'animaux à employer en fonction des informations livrées par la littérature scientifique sur les densités de population des différentes espèces dans les sols agricoles peu perturbés. » Dans des essais préliminaires, les collemboles ont montré très peu d'appétit pour les bandes d'appât, si bien que les scientifiques ont décidé de se limiter aux lombrics et aux enchytrées pour la suite de leurs recherches. 

L'humidité du sol stimule l'appétit des invertébrés

Les vers ont été placés dans un sol sablo-limoneux présentant une humidité volumique allant de 7 à 47% et ont été mis en présence des bâtonnets d'appât pendant 2 à 12 jours. Des réplicats sans organismes édaphiques ont servi de témoins. Les lombrics consommaient l'appât plus rapidement que les enchytrées et, pour les deux espèces, la quantité de substrat consommée augmentait avec l'humidité : l'activité alimentaire atteignait un optimum à 23% d'humidité volumique dans le sol modèle chez les lombrics et à 31% chez les enchytrées. L'augmentation de l'activité alimentaire avec l'humidité jusqu'à l'optimum pouvait être décrite par une régression linéaire dont la pente était similaire chez les deux groupes d'organismes. L'humidité optimale était de l'ordre de la capacité au champ d'un sol agricole appartenant à la même classe de texture. Lorsque l'humidité dépassait cet optimum, l'activité baissait à nouveau chez les deux groupes d'organismes, les enchytrées se montrant toutefois les moins tolérants aux sols très humides. 

Le Centre Ecotox a déjà utilisé le test bait lamina avec grand succès au niveau des installations de tir, dans les vignobles et dans les champs. En plus de ses applications sur le terrain ― le principal domaine d'intervention du test ― la méthode offre également une solution simple et efficace pour l'étude de l'activité alimentaire des organismes édaphiques au laboratoire. Grâce aux données obtenues, les scientifiques ont pu élaborer un premier modèle descriptif de la relation entre humidité et activité alimentaire dans le sol. Un tel modèle pourrait faciliter l’interprétation du test bait lamina lorsqu'il est effectué dans différentes conditions d'humidité sur le terrain. « Nous voulons maintenant étudier l'influence de l'humidité du sol pour différents types de sol, indique Gilda Dell'Ambrogio. En effet, les propriétés du sol influent non seulement sur la composition et la densité de la faune édaphique mais également, bien sûr, sur l'humidité. »

Contact

Gilda Dell'Ambrogio
Gilda Dell'Ambrogio Envoyez un message Tel. +41 (0) 21 693 6258
Dr. Janine Wong
Dr. Janine Wong Envoyez un message Tel. +41 (0) 21 693 6561

Commander les Centre Ecotox News


RSS Abonnez-vous à nos actualités par RSS Feed