Retour
Quels biotests pour l'étude des perturbateurs endocriniens au laboratoire cantonal ?

30. octobre 2018, Catégorie: Ecotoxicologie aquatique

Quels biotests pour l'étude des perturbateurs endocriniens au laboratoire cantonal ?

Le laboratoire de la protection des eaux de l'Office des déchets, de l'eau, de l'énergie et de l'air du canton de Zurich (AWEL) travaille actuellement à l'élaboration d'un système permettant de surveiller l'élimination des micropolluants dans les stations d'épuration (STEP) du canton. Dans ce cadre, la situation des effluents de STEP vis-à-vis des perturbateurs endocriniens doit être évaluée. Ces substances représentent un risque particulier pour le milieu aquatique dans la mesure où elles affectent déjà les organismes aquatiques à des concentrations de moins de 1 ng/l. Pour les mesurer, différents biotests validés par l'ISO peuvent être utilisés. Dans un projet commun de l'AWEL et du Centre Ecotox, le test d'œstrogénicité sur levures avec lyticase (L-YES) et un test commercial d'œstrogénicité sur levures (A-YES) sont utilisés pour étudier des échantillons d'effluents de certaines STEP zurichoises. Ces essais permettront d'établir une première base de données sur les concentrations de substances œstrogéniques dans les eaux épurées. Le Centre Ecotox réalise également des essais sur une lignée de cellules humaines avec le test ER-Calux dans le cadre d'une importante étude méthodologique comparative.

Contact

Dr. Eszter Simon
Dr. Eszter Simon Envoyez un message Tel. +41 (0) 58 765 6403

Commander les Centre Ecotox News


RSS Abonnez-vous à nos actualités par RSS Feed