Propositions de critères de qualité en exposition aiguë et chronique pour une série de substances pertinentes pour la Suisse

L’analyse du risque chimique en milieu aquatique est basée sur la comparaison des concentrations de certaines substances mesurées sur le terrain avec les critères de qualité correspondantes. Si la concentration mesurée est supérieure au critère de qualité, le milieu peut présenter un risque chimique pour les organismes qui y vivent. La comparaison pour une substance donnée de sa concentration dans le milieu avec le critère de qualité relative à une exposition aiguë (concentration maximale admissible en exposition aiguë) peut aider à estimer si une atteinte des organismes aquatiques est à craindre dans un délai de 24 à 96 heures. Le critère de qualité relative à la pollution chronique dont l’emploi est conseillé pour la surveillance de l’état chimique des eaux permet quant à elle d’évaluer la contrainte sur la durée. L’évaluation du risque lié à la libération continue de micropolluants dans le milieu aquatique à travers les effluents d’épuration se fera donc principalement à partir du critère de qualité relative à la pollution chronique qui est plus à même de protéger les organismes aquatiques des effets d’une exposition de longue durée.

En avril 2020, les propositions de critères de qualité du Centre Ecotox ont été incluses pour 19 pesticides et 3 produits pharmaceutiques sous forme d'exigences numériques dans l'Ordonnance sur la protection des eaux (dans le tableau, ces substances sont marquées d'un astérisque). La liste complète des valeurs actuelles peut également être téléchargée sous forme de fichier Excel contenant des informations supplémentaires. La dérivation des valeurs peut être retracée avec les dossiers correspondants. Les dossiers peuvent être obtenus sur demande auprès du Centre Ecotox.

Si vous souhaitez être informé(e) des changements ou des nouvelles valeurs, veuillez contacter anke.schaefer@oekotoxzentrum.ch pour un courrier électronique d'information.

Substance Numéro CAS Classe de substance1 Critère de qualité exp. aiguë
µg/l
Critère de qualité exp. chronique
µg/l
Actualité des
données
AMPA 1066-51-9 P (T) 1500b 1500b 2015
Aténolol 29122-68-7 Ph 330 150 2015
Azithromycine* 83905-01-5 Ph 0.18 0.019a 2015
Azoxystrobine*
131860-33-8  P 0.55** 0.2** 2016
Bentazon
25057-89-0 P 470 270 2015
Bentazon-N-Methyl 61592-45-8 P 860 23 2014
Benzothiazole 95-16-9 I 250 240 2011
Benzotriazole 95-14-7, (273-02-9) I 160 19 2015
Bézafibrat 41859-67-0 Ph 4000 2.3a 2015
Bisphénol A (BPA) 80-05-7 I 53 0.24 2016
Boscalid
188425-85-6  P 12b  12b 2016
Bromate 15441-45-4 I 50 50 2015
Carbamazépine 298-46-4 Ph 2000 2 2016
10,11-Dihydro-10,11-Dihydroxy-Carbamazépine 58955-93-4 Ph (T) actuellement par possible 100 2016
Carbamazépine-10,11-époxyde 36507-30-9 Ph (T) actuellement par possible actuellement par possible 2016
Carbendazime
10605-21-7 P 0.7 0.44 2016
Chloridazon
1698-60-8 P 190 10 2016
Chloridazon-desphenyl 6339-19-1 P (T) actuellement par possible 250 2016
Chloridazon-methyl-desphenyl 17254-80-7 P (T) 3700 37 2014
Chlorpyrifos*
2921-88-2 P 4.4*10-3 4.6*10-4 2015
Chlorpyrifos-methyl 5598-13-0 P 7.3*10-3 1.0*10-3 2018
Chlortoluron
15545-48-9 P 2.4 0.6 2016
Ciprofloxacine 85721-33-1 Ph 0.36 0.089 2013
Clarithromycine* 81103-11-9 Ph 0.19 0.12a 2016
N-Desmethyl-Clarithromycine 101666-68-6 Ph (T) 1.5 1.5 2016
14-Hydroxy-Clarithromycine 110671-78-8 Ph (T) 0.140 0.085 2016
lambda-Cyhalothrine 91465-08-6 P 1.9*10-4 2.2*10-5 2018
Cyperméthrine*
52315-07-8 P 4.4*10-4 3*10-5 2016
Cyproconazol
94361-06-5 P 1.3b 1.3b 2016
Cyprodinil*
121552-61-2 P 3.3**
0.33**
2016
2,4-D 94-75-7 P 4.0 0.6 2016
Deltaméthrine 52918-63-5 P 1.7*10-5 1.7*10-6 2019
Diatrizoate (3,5-diacetamido-2,4,6-
trijodbenzoesäure)
117-96-4 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2011
Diflufenican 83164-33-4 P 0.058 0.01 2018
Diazinon*
333-41-5 P 0.02
0.012
2016
Dicamba
1918-00-9 P 52 2.2 2016
Diclofénac* 15307-86-5, (15307-79-6) Ph pas proposé 0.05a 2017
Diéthyltoluamide (DEET) 134-62-3 P 410 88 2016
Diméthachlore 50563-36-5 P 4.3 0.12 2019
Diméthénamide-P 163515-14-8 P 2.5 0.26 2019
Diméthoate
60-51-5 P 0.98 0.07 2016
Diuron*
330-54-1 P 0.25** 0.07 2016
EDTA 60-00-4 I 12000 2200 2010
Epoxiconazole*
133855-98-8 P

0.24**

0.2** 2016
Erythromycine 114-07-8 Ph

0.3

1.1 2017
17-beta-Estradiol 50-28-2 Ph

actuellement par possible

4.0*10-4 2011
Estrone 53-16-7 Ph

actuellement par possible

3.6*10-3 2011
17-alpha-Ethinylestradiol 57-63-6 Ph

actuellement par possible

3.7*10-5 2011
Ethofumésate
26225-79-6 P 260 3.1 2016
Fénoxycarb 79127-80-3 P 8.7*10-3 2.3*10-4 2019
Flufénacet 142459-58-3 P 0.75 0.048 2018
Foramsulfurone 173159-57-4 P 0.096 0.017 2018
Glyphosate
1071-83-6 P 360 120 2016
Guanylurée 141-83-3 Ph (T) actuellement par possible actuellement par possible 2016
Ibuprofène 15689-27-1, (31121-93-4) Ph 1700 0.011a 2016
Imidacloprid*
138261-41-3 P 0.1 0.013 2016
Ioméprol 78649-41-9 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2011
Iopamidol 60166-93-0 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2011
Iopromide 73334-07-3 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2011
Iprovalicarb
140923-17-7 P 190b 190b 2016
Irbésartan 138402-11-6 Ph 19000 700 2013
Irgarol (Cybutryn) 28159-98-0 P 0.013 0.0023 2010
Isoproturon*
34123-59-6 P 1.7** 0.64** 2015
Linuron
330-55-2 P 1.4 0.26 2015
MCPA*
94-74-6 P 6.4** 0.66** 2016
Mécoprop-P (MCPP)
16484-77-8 P 190 3.6 2016
Mefenaminsäure 61-68-7 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2015
Mesosulfuron-méthyl 208465-21-8 P 0.13 0.027 2019
Methylbenzotriazole 29385-43-1, 2987 I 430 20 2016
Métalaxyl-M
70630-17-0 P 97
20
2016
Métamitron
41394-05-2 P 39 4.0 2016
Metazachlor*
67129-08-2 P 0.28** 0.02 2015
Metformine 657-24-9 Ph 640 160 2016
Méthiocarbe 2032-65-7 P 0.77 0.01 2019
Méthomyl 16752-77-5 P 0.21 0.032 2019
Methoxyfenozid
161050-58-4 P 0.28 0.086 2017
Métoprolol 51384-51-1 Ph 75 8.6 2016
Metribuzin*
21087-64-9 P

0.87**

0.058 2016
Napropamid
15299-99-7 P 6.8 5.1 2016
Naproxèn 22204-53-1, (26159-34-2) Ph 860 1.7a 2015
Nicosulfuron*
111991-09-4 P 0.23** 0.0087 2016
Nonylphenol 25154-52-3, 8485 I 3.8 0.043 2016
NTA 139-13-9, (5064-31-3) I 9800 190 2010
Perfluorooctane sulfonate (PFOS) 1763-23-1 I 36 0.002
Biota-EQSc = 33 ug/kg
2011
Pirimicarb*
23103-98-2 P 1.8** 0.09 2016
Propamocarb
24579-73-5 P 1000b 1000b 2016
Propanolol 4199-09-1 Ph 12 0.16 2013
Propyzamide 23950-58-5 P 2.1 0.063 2018
Pyriméthanil
53112-28-0 P 32 1.5 2016
S-Metolachlor*
87392-12-9
P 3.3** 0.69** 2016
Sotalol 3930-20-9 Ph actuellement par possible actuellement par possible 2016
Spiroxamine 118134-30-8 P 0.063 0.063 2019
Sulfaméthazin 57-68-1 Ph 30b 30b 2016
Sulfaméthoxazole 723-46-6 Ph 2.7 0.6 2016
Tébuconazole
107534-96-3 P 1.4 0.24 2016
Terbuthylazine
5915-41-3 P 1.3 0.22 2016
Terbutryne*
886-50-0 P 0.34** 0.065 2016
Thiaclopride*
111988-49-9 P 0.08 0.01 2016
Thiaméthoxam*
153719-23-4 P 1.4** 0.042 2016
Triclosan
3380-34-5 P 0.11b 0.11b 2018
Triméthoprime 738-70-5 Ph 210 120 2015
Valsartan 137862-53-4 Ph 9000 560 2012

1I: produit chimique industriel, P: pesticide, P (T): produit de transformation d'un pesticide, Ph: produit pharmaceutique ou hormone stéroïde, Ph (T): produit de transformation d'un produit pharmaceutical 

*Les valeurs pour cette substance ont été incluses sous forme d'exigences numériques dans l'Ordonnance sur la protection des eaux 

**Pour les eaux utilisées pour la production d'eau potable, une valeur limite de 0,1 μg/L s'applique pour la protection de l'eau potable. 

aPour ces substances, un risque supplémentaire d’empoisonnement secondaire pourrait exister mais n’a pas encore été pris en compte dans les calculs.

bPour certaines substances, les critères de qualité environnementale en exposition chronique (CQC) et en exposition aiguë (CQA) sont identiques. Ce cas peut se présenter lorsque la toxicité chronique et la toxicité aiguë diffèrent peu l’une de l’autre. Si la CQC est alors calculée en appliquant un facteur de sécurité supérieur à celui utilisé pour le calcul de la CQA (100 contre 10 par exemple), il se peut que la CQA soit plus faible que la CQC. Dans un tel cas, le guide technique recommande de ramener la CQA à la valeur de la CQC.

cCette valeur n'est pas fondée sur la toxicité directe (chronique), mais vise à protéger des organismes des niveaux trophiques supérieurs contre l'empoisonnement secondaire . Le critère de qualité chronique se réfère à la concentration dans la phase aqueuse, tandis que le biote EQS se réfère à la concentration dans le poisson entier.