Retour
Un nouveau responsable pour le domaine d’écotoxicologie des sols et des sédiments

01. octobre 2013, Catégorie: Ecotoxicologie des sols, Ecotoxicologie des sédiments

Un nouveau responsable pour le domaine d’écotoxicologie des sols et des sédiments

Le 1er octobre dernier, Benoît Ferrari a pris la tête du groupe d’écotoxicologie des sols et des sédiments du Centre Ecotox à Lausanne. Biologiste et biochimiste de formation, il a effectué une thèse sur l’évaluation du risque écotoxicologique des déchets à l’aide d’une batterie de tests biologiques à l’Université de Metz. Il a ensuite occupé pendant 2 ans un poste de chercheur à l’Irstea de Lyon (anciennement Cemagref) pour évaluer l’écotoxicité chronique des substances pharmaceutiques sur les organismes aquatiques, puis pendant six ans un poste d’assistant à l’Institut F.-A. Forel de l’Université de Genève. Dans ces fonctions, il a notamment développé un système in situ d’évaluation écotoxicologique des sédiments. Ces derniers temps, il a travaillé en qualité de chercheur à nouveau à l’Irstea sur les méthodes d’évaluation du risque des sédiments contaminés. « Je me considère comme un écotoxicologue de terrain et j’aimerais maintenant, au Centre Ecotox, mettre mon expérience à profit pour élaborer des outils et méthodologies adaptés à l’évaluation des écosystèmes dans la pratique », explique Benoît Ferrari.

Commander les Centre Ecotox News


RSS Abonnez-vous à nos actualités par RSS Feed