Appréciation de la qualité des lacs et cours d’eau par les bioessais

Appréciation de la qualité des lacs et cours d’eau par les bioessais

Nos lacs et cours d’eau sont généralement au cœur de paysages façonnés par l’Homme. La qualité de ces milieux aquatiques est directement influencée par leur proximité avec les villes et villages et les terres agricoles. D’autre part, les activités humaines directement liées aux lacs et cours d’eau, comme le prélèvement d’eau potable ou le rejet d’eaux usées peuvent menacer leur qualité.

La qualité de l’eau est généralement évaluée par une analyse chimique suivie d’une comparaison substance par substance des concentrations mesurées avec les critères de qualité environnementale correspondants. Cette méthode est cependant limitée aux composés connus pour lesquels on dispose de suffisamment de données de toxicité et de méthodes d’analyse suffisamment sensibles. Pour apprécier la qualité de l’eau au-delà de ces composés individuels, il faut faire appel à des méthodes intégratives comme par exemple les bioessais écotoxicologiques. Ces derniers peuvent donner une indication de la toxicité générale de la matrice (eaux usées par exemple) ou une information sur la présence d’effets spécifiques à certains groupes de polluants. Ils permettent ainsi également d'évaluer la toxicité des mélanges de produits chimiques.

La combinaison de l’analyse chimique et des essais biologiques permet une appréciation complète et globale de la qualité de l’eau. La Suisse ne dispose pas encore de système de biotests robuste adapté à la détermination et à l’évaluation des aspects écotoxicologiques de la qualité de l’eau dans le cadre de l’application de la législation environnementale. Le Centre Ecotox travaille à l’élaboration d’une méthode globale pour le contrôle de routine de la qualité de l’eau à l’aide de bioessais qui englobe autant d’effets que possible. Elle sera utilisée en complément des méthodes d’appréciation de la qualité des eaux disponibles actuellement.